lettre n°3 du 17 septembre