lettre n°2 du 9 sept