lettre 8 du 3 nov